25 mai 2020
Église et Sport

Un témoignage de sainteté

L'héritage de Saint Jean-Paul II au monde du sport

Le 18 mai dernier, nous avons célébré le centenaire de la naissance de Saint Jean-Paul II. Avec son image vivante dans notre mémoire, nous voudrions rappeler le rôle qu'il a joué dans la promotion du sport dans la vie de l'Église. Qui d'autre que lui, amoureux du sport, aurait pu redécouvrir le potentiel unique du sport en tant que moyen humain, voulu par Dieu, non seulement pour l'épanouissement de la personne et de la société, mais aussi pour la promotion des valeurs et de la foi chrétiennes ?

Saint Jean-Paul II a été un passionné de sport dès son plus jeune âge, et plus tard, en tant que prêtre et évêque, il a uni son amour du sport avec son travail pastoral. Il a toujours trouvé du temps pour les excursions en montagne, pour le ski, la natation, le kayak, etc. en cherchant le Christ aussi dans ces activités. On pourrait dire que le sport a fait de lui un meilleur pasteur et que vivre intensément sa vocation de service dans l'Église lui a fait apprécier davantage le sport.

En tant que pape, saint Jean-Paul II a témoigné de sa passion pour le sport, tant par sa pratique personnelle que par des gestes officiels en recevant des délégations d'équipes, d'athlètes ou d'organisations sportives venues à Rome du monde entier. Au cours de son pontificat, il a prononcé plus de 120 discours sur le sport, le qualifiant de « phénomène typique de l'époque moderne », pour sa capacité à se répandre aux quatre coins du monde, à transcender les différences entre les cultures et les nations, démontrant son important rôle d'agrégation et d'unification entre les peuples. Mais sa contribution la plus importante a peut-être été apportée lorsque, après le Jubilé des sportifs en 2000, il a décidé de créer en 2004, au sein du Conseil pontifical pour les laïcs de l'époque, le Bureau Église et Sport, afin de souligner l'importance de la pastorale du sport et de promouvoir les valeurs du sport comme moyen de défense de la dignité de la personne. Il a ainsi fait en sorte que la pastorale du sport cesse d'être un « événement passager » dans l'histoire contemporaine de l'Église, en institutionnalisant une attention et un soin spécifiques pour le monde du sport.

Dans son homélie à l'occasion du Jubilé de 1984 au Stade Olympique de Rome, il a dit : « J'ai confiance dans la sincérité de votre foi et de votre volonté ; j'ai confiance dans votre jeunesse, j'ai confiance dans votre volonté de vous engager, au-delà du sport, pour le salut de l'homme contemporain, pour l'avènement de ces « cieux nouveaux » et de cette « terre nouvelle », auxquels nous sommes tous   attachés avec l'ardeur de l'espérance chrétienne ! »

De nombreux discours, salutations et textes des audiences de Saint Jean-Paul II adressés au monde du sport se trouvent sur la page consacrée au Magistère du sport sur le site du Dicastère.