04 mai 2021
Laïcs

Quatre “waypoints” pour le parcours futur de l’Action Catholique

Discours du Cardinal Farrell aux participants de l’Assemblée Nationale de l’Action Catholique Italienne

Du 25 avril au 2 mai dernier, s’est tenue en vidéoconférence en raison de la perdurante pandémie, la XVIIe Assemblée nationale de l’Action Catholique Italienne autour du thème “J’ai un peuple nombreux dans cette ville”. Lors de cette importante rencontre – à laquelle ont pris part plus de 800 délégués représentant les 270 000 membres de l’Action Catholique qui ont élu le nouveau Conseil National –  le Préfet du Dicastère a voulu adresser un mot aux participants dans lequel il a indiqué quatre “waypoints” (points ou coordonnées) qui seront une ressource valable pour affronter les problèmes de l’association et de la société actuelle et qui seront ensuite incorporés dans le document final de l’assemblée.

Le Cardinal Farrell a tout d’abord cité “l’Année de la famille Amoris Laetitia”: “Embrassez avec enthousiasme cette Année de la famille voulue par le Saint-Père, et mettez au service de toutes les familles d’Italie votre grande expérience pastorale et votre présence capillaire sur le territoire. Vous savez que cette Année spéciale se conclura par la Rencontre Mondiale des Familles, qui se tiendra à Rome en juin 2022. Ce sera aussi un grand événement ecclésial dans lequel vous serez étroitement impliqués en tant qu’Action catholique”.

“Le deuxième waypoint est l’année consacrée à St Joseph. Cette initiative peut, elle aussi, être un grand stimulant pour l’Action catholique pour promouvoir une réflexion approfondie sur le rôle de la figure paternelle et proposer des parcours de formation destinés spécifiquement aux hommes.”

Le troisième waypoint proposé par le Préfet dans son discours est “l’apostolat de l’espérance”. “Par ces temps difficiles de crise sanitaire, économique et sociale que vit l’Italie, comme toutes les autres nations du monde du reste, à cause de la pandémie, il est important que tous les groupes de l’Action catholique soient pour toute la société un signe d’espérance.”

Pour conclure, le quatrième et dernier waypoint du Préfet : “Enfin, je voudrais suggérer une attention particulière aux jeunes.  C’est précisément dans les moments de crise que le Pape François estime que les “rêves” et les idéaux des plus jeunes peuvent les aider à regarder de l’avant avec confiance. Vous aussi, faites de même. Ne cessez jamais de croire au potentiel des jeunes. N’ayez pas peur d’investir du temps et de l’énergie dans la formation spirituelle et humaine des jeunes, car c’est eux qui passeront le témoin de la foi aux générations suivantes.”