01 juillet 2021
Amoris Laetitia

Mouvements Ecclésiaux de Famille, signes visibles d'espérance en période de difficulté

Rencontre nationale des Mouvements Ecclésiaux de Famille organisée par la Conférence épiscopale colombienne


La Rencontre des Mouvements Ecclésiaux de Famille, organisée par le Département Mariage et Famille - Promotion et Défense de la Vie de la Conférence épiscopale, s'est tenue en Colombie le 19 juin.

Gabriella Gambino, sous-secrétaire pour la Famille et la Vie du Dicastère, a participé à cette rencontre par un message adressé aux participants, mettant en évidence les conclusions reçues lors du Forum Amoris Laetitia, organisé par ce même Dicastère du 9 au 12 juin dernier.

Dans son message, Gabriella Gambino a souligné l'importance de former des agents pastoraux au sein des mouvements et des communautés ecclésiales, car « les couples qui appartiennent à un mouvement et qui ont déjà un parcours de foi et une expérience dans leur vie conjugale et familiale peuvent être d'une grande aide. Nous devons former de nouveaux couples qui sont appelés à devenir les protagonistes de la pastorale familiale dans les diocèses et les paroisses. La paroisse est considérée comme le lieu où des couples expérimentés peuvent se mettre à la disposition des couples plus jeunes, avec l’éventuel concours d’associations, de mouvements ecclésiaux et de communautés nouvelles (cf. AL 223) ». 

Gabriella Gambino a également souligné le rôle que peuvent avoir la méthodologie et les ressources pastorales créées par un mouvement ou une association, quand elles peuvent être utiles, en les mettant à la disposition de la pastorale familiale, comme un don à l'Église.

Selon les mots du sous-secrétaire, « toute l'Église est un mouvement, un dynamisme. Dans la mesure où un mouvement ecclésial partage le charisme que l'Esprit a réveillé en lui, il permet à Dieu d'agir et se renouvelle. Les mouvements, en période de difficulté, peuvent être des signes visibles d'espérance, éloignant toute tiédeur et tout découragement. En ce temps de forte sécularisation, ils peuvent susciter des vocations, de manière particulière, d'authentiques vocations au mariage.