30 janvier 2017

Une paroisse de banlieue pour le card. Farrell

DSC_0709.jpg

Le Pape François a confié au card. Farrell une paroisse de la périphérie. Cette paroisse est la dernière du diocèse de Rome, et se trouve à quelques mètres de l'église San Julian Martyre, et derrière celles de Porto et Santa Rufina. Son territoire, qui s’étend tout au long de la Via Cassia, est marqué par une forte présence d'immigrants qui vivent souvent dans des bâtiments illégaux, ces bâtiments se succèdent avec des quartiers de personnes aisés.

Celle-ci est la communauté qui a accueillie hier au card. Farrell dans sa prise de possession du Diaconat de Saint Julien Martyre à l'occasion de sa mémoire liturgique. Au milieu d’un climat festif et solennelle, au son de la musique composée pour l'occasion, beaucoup de personnes ont accueilli le nouveau Cardinal titulaire. « Voici ma paroisse! » S’est écrie le card. Farrell pour signifier son lien avec la communauté de Saint Julien. Et, après avoir rappelé que le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie est celui qui prend en charge les jeunes et les journées mondiales de la jeunesse, il a ajouté: «  Et justement Saint Julien était un laïc et un jeune homme! » Un jeune originaire de Dalmatie, qui est venu en Italie poussé par le seul désir d'annoncer l'Évangile et témoigner du Christ dans sa vie, même jusqu'au martyre pourvu de rester fidèle à son baptême. Sa figure m’encourage à penser que, même aujourd'hui, il y a beaucoup de laïcs et beaucoup de jeunes, enthousiastes avec leur foi, prêts à faire de nombreux sacrifices afin d’être cohérents avec leur foi, et la porter aux autres ».

La fête a continué après la célébration de l'Eucharistie, avec une rencontre avec les nombreuses familles des paroissiens présentes.

Take of possession of the diaconate of San Giuliano Martyr by card. Kevin Farrell